Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Le Lorax, de Chris Renaud

Le Lorax, de Chris Renaud affiche-teaser-du-film-le-lorax-10630220lpplg

 

    A Thneedville, tout est artificiel, même la végétation, et la pollution menace le bien-être des habitants. Ted, un jeune adolescent, décide de partir à la recherche du dernier arbre, pour conquérir le coeur de sa voisine dont il est fou amoureux. Conte écologique pour les plus petits, le nouveau film des créateurs de Moi, moche et méchant bénéficie d’une jolie photographie et de la voix d’Alexandra Lamy, qui semble bien plus destinée au doublage qu’au cinéma vivant. Si le Lorax, pourtant figure principale du film, ne fait que le traverser, quelques autres personnages sortent du lot, comme celui de la grand-mère, sympathique et amusant, et celui mystérieux de l’ermite. Malheureusement, tout cela reste engouffré sous la naïveté et le manque de subtilité de cette petite « cacahuète orange ». Le Lorax arrive donc avec ses gros sabots pour expliquer les bienfaits de la nature, où les arbres ressemblent à des barbes-à-papa, où les poissons chantent hors de l’eau et où les oursons ont des yeux si brillants qu’on en mangerait. Ce monde édulcoré aux accents de comédie musicale, qui semblera avoir été écrit sous substance illicite pour les adultes, ravira quand même les très jeunes enfants. S’il se veut le digne héritier de Pixar, Chris Renaud reste quand même bien loin d’arriver à la cheville d’un Wall-E inoubliable. 

Pas de Commentaires à “Le Lorax, de Chris Renaud”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


L'écran crevé |
A'bou Hartmann |
Leslapinsdelisa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.DiziHDFilmizle.Com Full...
| Racontemoiunfilm
| Burt Reynolds France