Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Blancanieves, de Pablo Berger

Blancanieves, de Pablo Berger affiche-blancanieves-v8

 

 

    Blanche-Neige pédante, Blanche-Neige perdante.

 

Mis en oeuvre bien avant le succès mondial de The Artist, ce film muet espagnol avait de quoi rebuter : adapter Blanche-Neige au pays de la corrida, en noir et blanc et sans parole s’avérait un défi audacieux, mais quelque peu périlleux. Maîtriser l’art du muet n’est pas chose facile et Pablo Berger tombe malheureusement dans tous les pièges qu’il fallait éviter. En voulant tout montrer par l’image et par des cartons-titres explicatifs, le réalisateur choisit d’appuyer ses effets de montage, de multiplier les surimpressions accessoires et d’instaurer des points de vue subjectifs non justifiés, au risque de prendre son spectateur pour un parfait idiot. Le tout dernier plan prend pourtant le contre-pied de ce surlignage pénible : c’est en restant dans la suggestion qu’il devient sublime. Truffé de citations à Buñuel et à Disney, Blancanieves reste beau à regarder, mais trop démonstratif pour être réellement apprécié.

Pas de Commentaires à “Blancanieves, de Pablo Berger”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


L'écran crevé |
A'bou Hartmann |
Leslapinsdelisa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.DiziHDFilmizle.Com Full...
| Racontemoiunfilm
| Burt Reynolds France